OUI AU NUCLÉAIRE !

OUI au Nucléaire-Patateman

 

 OUI AU NUCLÉAIRE ! Car, comme Patateman va vous montrer, on peut se cuisiner de bonnes saucisses radioactives et savoureuses ! N’abusez cependant pas de cette délicieuse recette car si elle peut avoir comme effet rigolo de modifier durablement le paysage, elle risque hélas de vous gratifier d’une plus-value pondérale…

 Mais avant la partie culinaire de cet article, Patateman va d’abord balayer quelques idées reçues à propos du nucléaire et de ses prétendus dangers.

…..

….

Le nucléaire pollue-t-il ?

 Non. Comparons d’ailleurs avec les énergies concurrentes : le charbon et le pétrole.

 Le charbon, c’est sale, cela provoque de grosses fumées noirâtres qui laissent des traces partout. Ça pue, et laisse sur vos fringues des taches qui ne partiront pas. En plus, c’est immangeable bien que croustillant.

 Le charbon, après extraction, ça laisse d’énormes collines bizarres appelées terrils. On n’a jamais trouvé le temps de reboucher le trou, alors depuis, ça encombre.

……..

Le pétrole, ça pue également, c’est visqueux et immangeable. C’est une substance extrêmement dangereuse : elle s’enflamme très facilement !

Le pétrole, ça colle, les mouettes vous le confirmeront. Patateman a d’ailleurs voulu cuire des saucisses conformément à la recette qui vous attend plus bas, en faisant un essai avec une nappe de pétrole répandue sur une plage. Après y avoir mis le feu, il s’est rendu compte que les saucisses grillées avaient mauvais goût.

Comme Patateman est un patatoïde mutant, il est immortel, indestructible et jamais malade, il s’est donc contenté de recracher la saucisse foutue. Mais nous, on n’a hélas pas son invulnérabilité, on ne pourrait pas cuisiner de cette façon. D’ailleurs, mettre le feu à une nappe de pétrole, c’est mauvais pour la peau.

…….

 À contrario, le nucléaire est une énergie PROPRE : les radiations n’encrassent ni les rues, ni vos fringues et ne dégagent aucune odeur déplaisante. Il n’y a même pas de gêne visuelle : les radiations sont invisibles. D’ailleurs, regardez Patateman sur l’illustration en haut de l’article, a-t-il l’air de s’inquiéter ?

……

 Les déchets nucléaires ? Bah, il suffit d’apprêter des navettes spatiales, en fabriquer de nouvelles, et les utiliser pour balancer les containers de déchets dans le soleil. Une solution simple présentant le gros avantage de fournir du travail pour plusieurs siècles. Cela relancerait l’économie mondiale et soulagerait les inquiets chroniques de ce dérisoire «problème» des déchets nucléaires. C’est facile, il suffit juste de construire quelques milliers de navettes spatiales.

…..

Le nucléaire est-il dangereux ?

 Foutaises, le nucléaire est inoffensif ! La preuve : les mutants ne se plaignent pas, et Patateman non plus. Si Patateman ne s’inquiète pas, au nom de quoi devrions-nous nous faire du mouron ?

 Les grincheux, par contre, vont râler à cause des quelques effets négligeables d’une dose massive de radiations causée par une Apocalypse nucléaire et que subiraient les rares survivants. Mais chaque problème a sa solution. :

– La perte de cheveux ?

 Comme s’ils avaient l’air malin avec. Notre solution : porter une perruque. L’autre avantage, plus besoin d’aller se ruiner chez Roberto le coiffeur. Quant à Patateman, il s’en fout, il n’a jamais eu de cheveux et il est immunisé contre les radiations.

….

– La perte des dents ?

Avantage qui saute aux yeux : sans dents, les survivants ne pourront plus aller se goinfrer au fast-food, malbouffe et autres temples du surplus calorique pour y mettre en danger leur santé.

 Plus de caries par la même occasion. Il suffit de se caler un beau dentier pour retrouver le sourire charmeur qui fera des ravages parmi les rares survivantes. Ça tombe bien, il n’y a de toute façon plus de dentistes depuis la fin du monde.

….

– Problèmes de peau ?

Mouais… il est possible qu’avec les radiations, ça démange et ça brûle, et que la peau se détache par plaques. Cependant, avec une bonne tartine de fond de teint et de crème de protection solaire, ce petit désagrément sera vite réglé. De toute façon, se soucier de son apparence n’est que de la coquetterie car la plupart des survivants sont aveugles.

 Quant à Patateman et ses amis végétaux mutants, ils se contenteront de porter des lunettes de soleil ; exemple que l’on devrait suivre. À problème simple, solution simple encore une fois.

 La démonstration imparable de Patateman devrait donc rassurer les lecteurs quant à l’innocuité du nucléaire. Avec les stocks massifs de bombes atomiques de par le monde, ce serait dommage de ne pas s’en servir et de nous priver égoïstement d’un feu d’artifice. C’est d’une mesquinerie éhontée. Les pétards nucléaires sont après tout la plus amusante invention de l’espèce humaine, et une preuve éclatante de sa lucidité et de son sens des responsabilités.

Alors, une Apocalypse nucléaire, est-ce vraiment gênant ?

Pas tant que ça. Mais les grincheux, saturés de films d’anticipation exagérément alarmistes, vont râler en grommelant que tout serait détruit ; il en va ainsi avec ceux qui ne se focalisent que sur de supposés points négatifs. D’abord, une apocalypse nucléaire, c’est un feu d’artifice géant et gratuit. Tous ces gros champignons géants constituent un spectacle d’une rare beauté, surtout vu de très près (à condition d’avoir de bonnes lunettes de soleil et beaucoup de crème à bronzer). Un feu d’artifice atomique pourrait aussi inaugurer un nouveau métier : paysagiste nucléaire.

 D’ailleurs, vous ne devriez pas critiquer les gouvernements de par le monde qui fabriquent des missiles nucléaires à la tonne. Les Grands de ce monde agissent pour notre bien, à nous autres nains ignorants, même si souvent leurs raisons nous échappent.

……

 D’autre part, le nucléaire permet des mutations rapides ! D’habitude, avec cette feignasse de dame Nature, lesdites mutations sont des processus laborieux, se traînant sur des millions d’années. Comme si on n’avait que ça à foutre d’attendre.

 Avec une apocalypse nucléaire, miracle de la science, tout s’accélère ! Aussitôt, le paysage tout cramé verra pulluler divers monstres rigolos pourvus de trois têtes et huit pattes, des rats gros comme des vaches et phosphorescents la nuit, et autres facéties de ce coup de pouce à l’évolution.

 Les dinosaures ont eu leur heure de gloire, les humains gaspillent la leur, il serait cocasse de laisser la place à nos successeurs potentiels : les insectes. Ces petits malins, pour la plupart, supportent bien les radiations (et c’est plein de protéines), nos crânes pourraient leur servir de belles maisons très stylées.

 Et si les mutations décuplent leur intelligence, gageons qu’ils nous seront éternellement reconnaissants. Ils se partageront la Terre avec Patateman et ses potes et ainsi, ce sera jour férié toute l’année.

…..

 Cela dit, je ne tiens pour rien au monde à ce qu’il y ait un jour une Apocalypse. Avec la chance que j’aie, je ferais partie des survivants…

…..

…..

Opportunités culinaires du nucléaire

 Comme promis, la recette de Patateman pour un petit barbecue atomique. Sortez vos fourchettes et nouez-vous des serviettes autour du cou, vous allez vous régaler !

…….

OUI au Nucléaire-Patateman-recette

…..

 L’abus de radiations est dangereux pour la santé. À consommer avec beaucoup, mais alors beaucoup de modération.

 

Publicités

Publié le 8 juin 2016, dans Divers, et tagué , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

  1. Ça marche aussi avec les merguez.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :