Archives Mensuelles: septembre 2011

Rubrique Episodes : Mise en bouche

Tomateman : ‘’C’est génial, l’Apocalypse ! On a plein de pouvoirs, il y a plein de mutants partout et on peut tout casser !! C’est trop rigolo !!’’
Patateman : ‘’Pour une fois que tu es content !! Ça valait la peine de détruire la planète !!’’
BD Patateman ^^ (épisode Guerre des Nerfs)

Patateman, le joyeux trublion

Vous avez eu la grande chance de débarquer sur le Blog de Patateman – comme quoi, le destin, ça existe – ou vous connaissez déjà un peu ce patatoïde hors du commun via sa Peluche ?

Quoiqu’il en soit, si vous n’avez pas téléchargé votre Extrait gratuit de la BD, il n’est jamais trop tard pour bien faire, et vous n’avez qu’à cliquer sur la vignette tout à la fin de l’article, en bas de la page.

Cet article, sous forme de Mise en bouche donc, est le premier d’une série où les futurs épisodes de la BD, qui n’existent même pas encore sous forme de story-board, seront résumés en texte. Un «brainstorming» public, quoi.

Mais avant cela, et pour vous (re)placer dans le contexte, un rappel : Patateman est un petit patatoïde facétieux, né dans un champ de pommes de terre mutantes, et qui dès le premier épisode d’une page (ne figurant pas dans l’extrait), manque de peu de finir littéralement à la casserole…

Ce fâcheux contre temps aurait donc pu clore en une seule page les Aventures de Patateman, et inaugurer l’album de BD le plus court du monde – et accessoirement une ludique fumisterie – mais heureusement, les Seigneurs de la Destinée patatifère veillaient, et Patateman s’en est sorti et a survécu, ainsi que mon honneur de dessinateur consciencieux.

Et il démontrera dans les pages qui se dévoileront sous vos yeux, telles les feuilles d’un artichaut qu’on épluche, son caractère de bon vivant, d’aventurier intrépide entre deux siestes, et ses capacités d’inventeur. Mais plus proche de Gaston Lagaffe que de Léonard de Vinci, ce qui est de toute façon un éloge détourné.

Alors, tout irait pour le mieux dans le meilleur des mondes s’il n’y avait…

Empêcheurs de tourner en rond

… les Doryphores. L’Ennemi Ultime de Patateman, et du genre patatifère en général, est bien décidé à se préparer un gueuleton à grande échelle, dans un épisode intitulé Guerre des nerfs :

(Episode à l’état de crayonné, mais ne le cherchez pas dans l’Extrait, il n’y est pas). Bref, un grand Congrès de Doryphores, inopinément découvert par un escargot et un lombric fureteurs (et qui s’en foutent royalement d’ailleurs (du Congrès)), est présidé par le plus taré de la bande. Il s’agit du D.G.S.E. (Doryphores Gastronomes Souhaitant s’Empiffrer), et c’est dans une ambiance studieuse qu’ils décident de frapper un grand coup : cuire Patateman et toutes les Patates existant de par le monde par un «barbecue» atomique : une série d’explosions nucléaires.

Ce vacarme réveille Patateman et Patategirl, ce dernier s’apprêtant à démarrer une journée de dur labeur, pour se rendre compte que le champ dans lequel il est né n’est plus qu’un tas de cendres, ainsi que le reste de la planète d’ailleurs, dévastée de fond en comble. Mais il en faut plus qu’une broutille aussi insignifiante que la fin du monde pour démoraliser Patateman et sa brochette d’amis, en dehors de Tomateman, qui comme d’habitude ronchonne et ne voit que le côté négatif de la situation.

Mais les radiations ont un effet cocasse – et inattendu pour les Doryphores – à savoir que des plantes mutantes de toutes sortes commencent à se développer de façon exponentielle ; ainsi que des patatoïdes nouvelle (dé)génération, à l’enthousiasme mystique et jovial, qui s’empressent de vouer leur dévotion au Premier d’entre eux, le Héros, le Elu, c’est-à-dire… vous le dites à ma place…

… Patateman. Faut suivre, dites !

Alors, comment toute cette cuisine trop cuite va-t-elle finir ?

Patateman et ses amis sauront-ils tenir le coup jusqu’au prochain épisode ou n’ai-je plus qu’à jeter mon critérium ?

Résisteront-ils à la fringale de leurs ennemis ?

Les Doryphores seront-ils toujours aussi crétins ?

Quand y en a plus, y en a encore…

A priori, la situation s’est améliorée, puisque Patateman revient dans sa forêt natale : la planète s’est finalement bien remise de la fin du monde. Cette fois-ci, Patateman décide d’explorer le temps via une Machine de son invention (pourvue dans la salle de pilotage d’un Bar) dans un épisode intitulé Voyage dans le Temps.

Cet épisode figure partiellement dans l’Extrait que vous vous apprêtez à télécharger, et en dehors de petites péripéties au cours de leur exploration (dans le lointain passé, chez les Dinosaures, puis dans le lointain futur) apportera deux nouveaux personnages dans la geste patatifère :

Icare

Icare

Ce charmant bébé Ptérodactyle a été adopté par Patategirl qui le trouvait trop mignon, au grand dam de Tomateman qui objecte que le petit oisillon grandira et atteindra plusieurs mètres d’envergure. A l’instar de Patateman, je ne vois vraiment pas où est le problème… Faut toujours qu’il pourrisse l’ambiance.

Quand à Patateman, repérant lui aussi un nid, en ponctionne un œuf afin d’avoir lui aussi son animal de compagnie. L’œuf n’étant pas éclos, on n’a aucune idée de ce que sera le futur compagnon de Patateman, mais ce n’est pas la place qui manque pour l’adopter. Evidemment, qui trouve encore à redire ?

La Fourmi Volante qui parle

La Fourmi Volante qui parle

Patateman rencontre ce curieux insecte aux questionnements existentialistes et scientifiques dans un lointain futur, un futur où nous n’avons plus notre place depuis longtemps. Patateman et sa brochette d’amis y feront une rencontre pour le moins surprenante, et la boucle sera bouclée.

Ces deux nouveaux personnages – enfin à priori trois si l’on compte l’invité surprise de Patateman – intègreront l’équipe à son retour au 21ème siècle, et apporteront leur aide dans un épisode de Patateman (la version papier), le Noël des Patates : voilà que le Père Noël est bourré comme un coing alors qu’il est sensé entamer le soir même sa seule nuit de travail de l’année, alors la Mère Noël, son avenante épouse au charme charmant, va appeler Patateman à la rescousse pour que cette nuit de Noël se passe dans la féérie, la bonne humeur et la délicatesse. Ah ouais ?

Mais assez parlé. Vous êtes parvenu à la fin de cette mise en bouche, alors téléchargez vite votre Echantillon des facéties de Patateman :

Cliquez sur l’image

Merci de votre attention, et ne prenez pas la vie trop au sérieux.

Cet article vous a mis en appétit ? Alors, laissez un commentaire !

Publicités