Archives Mensuelles: octobre 2018

Bientôt le bout du « tunnel »

27/10/2018

Avant-dernière illustration

 

 Bonjour à tous,

 Un petit résumé si vous arrivez sur ce site pour la première fois : Patateman est le héros d’un livre narrant ses péripéties, en cours de réalisation, et intitulé Le Semeur de Villes.

 Patateman est né dans un champ de pommes de terre mutantes, et se soucie avant tout dans la vie de bien se marrer, manger et boire, et tout cela dans n’importe quel ordre. Ses amis Légumes mutants ont grosso modo le même programme, sauf Tomateman qui ronchonne, grommelant que tout cela ne durera pas. Mais on lui dit de se taire et de s’amuser comme tout le monde.

 Mais Tomateman a raison, car l’insouciance prend bientôt fin : un Ennemi redoutable surgit et menace la nature entière en bétonnant à outrance, ravageant les forêts à l’aide d’une machine infernale, le Semeur de villes. C’est l’oeuvre des Doryphores, que les Légumes vont devoir contrer pour la sauvegarde de la faune, flore et moult espèces vivantes.

 Voilà. À l’heure où je tape ces lignes, l’avant-dernière illustration est en cours de colorisation (à la gouache, et au pinceau*). On y verra, ci-dessous, le vaillant Tomateman, l’ami des Aigles, et qui lance l’offensive aérienne (et volatile) contre le Semeur de Villes, en le bombardant de pop-Corn Rigolards.

* Petite précision en ces temps du numérique, au cas où vous liriez cet article en l’an 3125 sur une base lunaire. La gouache était une pâte colorée, en tubes, qu’on diluait dans l’eau. Pour coloriser une illustration (dessinée préalablement sur papier lavis avec un critérium, sorte de stylo avec une mine noire), on travaillait la couleur à l’aide de pinceaux : des bâtons en bois avec des poils au bout.

 La partie numérique du travail consistait à scanner l’illustration, puis à la retoucher avec Photoshop.

 

 Ok. Et donc, pour les deux dernières illustrations à coloriser ensuite, voici les crayonnés correspondants, ci-dessous :

 Ci-dessus, les aventures de Patateman (antérieures à la trilogie en germe), du temps de l’insouciance. C’est lors de ses péripéties que Patategirl a adopté Icare le Ptérodactile lors d’un voyage dans le passé, et que la Fourmi volante qui parle rejoint l’équipe lors d’une escale en l’an 1 000 000.

 

 Et ci-dessous, les Légumes, les Fruits et les Hérissons mange-métal à l’assaut terrestre du Semeur de Villes :

 Hmm, il est possible que je rajoute une vignette représentant les Bonhommes-Caramel. En tout cas, ce sera un Noël au parfum de frite chaude !

 @ suivre…

 

Pomme de terrement votre,

  Roland, éleveur de patatoïdes gourmets

  www.patatemanblog.com

 

 

 

Publicités